Diagonales, magazine romand de la santé mentale

jeudi, 03 septembre 2020

Diagonales 136, Traverser la crise

Kit de (sur)vie pour la santé mentale

La comprendre, la traverser, et surtout en sortir. La crise, un terme récurrent depuis des mois. La crise semble partout. Sanitaire, économique, politique ou sociale. Mais comment est-il possible d’«en sortir»? Vertigineuse et angoissante, la pandémie nous a donné l’impression de n’avoir que peu de prise sur le réel, entre décisions multiples des autorités et informations scientifiques déstabilisantes. Pourtant, dans le domaine de la santé psychique, de nombreuses forces résident dans l’individu face à cet événement planétaire. L’humilité s’impose pour nous redonner des capacités à agir, car les études montrent une résurgence puissante des problématiques liées au psychisme.

Comment soigner son équilibre durant cette période? C’est le thème de la Journée de la santé mentale du 10 octobre 2020. La Coraasp y proposera son «Kit de survie en temps de crise». Les capacités de résiliences individuelles ont déjà montré leurs efficiences ces derniers mois, comme le montrent les témoignages. Elles peuvent être entretenues et renforcées avec des approches pluridisciplinaires.

L’hypnose, expliquée par le Dr Eric Bonvin, directeur de l’Hôpital du Valais, la sophrologie sont quelques-unes des techniques abordées dans ce numéro. Elles permettent de renforcer la santé mentale, mais elles ne sont pas les seules. L’humour reste un outil majeur, comme le rappelle Daniel Koch. L’ancienne figure de la gestion du covid-19 au niveau national s’exprime dans nos colonnes sur les répercussions des mesures des autorités sur la santé psychique de la population.

Laurent Donzel

Plus d'infos sur la page Diagonales.

À consommer avec modération

Le stress est un phénomène majeur qui impacte nos sociétés. Il est généralement considéré négativement, mais il constitue pourtant, à la base, un processus qui nous permet de réagir à notre environnement, voire de survivre, tout simplement. Lorsque, bien sûr, il est subi à dose raisonnable. D’aigu il peut devenir chronique, et provoquer malheureusement de lourds dégâts psychiques et physiques. Le burn-out en est un exemple douloureux.

Nous ne sommes pas égaux devant le stress, certes, mais chacun dispose pourtant de capacités et de moyens spécifiques pour y faire face. «Diagonales» a souhaité donner la parole à des personnes habituées aux situations périlleuses. Des alpinistes, comme Jean Troillet, ou une sportive de l’extrême, Géraldine Fasnacht. Ni des héros, ni des surhommes, mais des passionnés témoignant avec humilité de leur manière de gérer les circonstances difficiles, tout en maintenant leur équilibre mental.

A l’heure actuelle, les problématiques de santé psychologique prennent une dimension particulièrement préoccupante avec la crise du coronavirus. Comme le rapportait l’ONU en mai, le stress et les troubles de santé mentale constituent «l’autre fléau de la pandémie». L’effort entrepris à l’échelle mondiale pour lutter contre le virus rend moins visible la propagation des troubles psychologiques. L’organisation appelle à investir massivement pour ce secteur, «après des décennies de négligence et de sous-investissement».

Et puis, la rédaction a malheureusement l’immense tristesse de vous faire part du décès d’Alexandre Mariéthoz, rédacteur en chef adjoint, qui nous a quittés le 18 avril dernier. Un homme exceptionnel, tant par son immense intelligence que ses très grandes qualités humaines. Tous les collaborateurs s’associent pour formuler leurs condoléances et leur sympathie à sa famille et à ses proches.

Laurent Donzel

Plus d'infos sur la page Diagonales.

Des pouvoirs magiques

Avez-vous bien dormi? Banale, cette question est pourtant essentielle. Le sommeil est vital pour notre santé: il assure l’équilibre hormonal du corps, favorise les processus de mémorisation et permet l’élimination des toxines du cerveau.

Le sommeil est au centre des réflexions humaines depuis la nuit des temps. Les rêves en particulier ont toujours fait l’objet d’une grande attention; on leur a parfois attribué des pouvoirs magiques ou une dimension prémonitoire. La psychanalyse leur confère une importance cruciale pour comprendre les tréfonds de notre inconscient.

Depuis l’invention de l’électricité, qui a permis d’être actif et de travailler la nuit, la durée du sommeil a progressivement diminué. Lorsque le sommeil est perturbé, tout se dérègle. Plusieurs témoignages que nous avons recueillis montrent à quel point l’insomnie peut chambouler, voire menacer une existence. On estime que 10% de la population souffre d’insomnies sévères et que 40% de la population est confrontée à des insomnies de moindre sévérité. Bref, l’insomnie nous concerne tous, directement ou indirectement. Ce fléau des temps modernes est d’autant plus préoccupant que l’insomnie fait le lit de maladies psychiques, notamment le burnout et la dépression.

Comment y remédier? Dans une société toujours en éveil, où les sollicitations sont permanentes et où la lumière bleue a envahi nos chambres à coucher, les solutions sont parfois contre-intuitives. Des thérapies cognitivo-comportementales misent, entre autres, sur la restriction du temps passé au lit afin que ce dernier soit à nouveau associé au plaisir d’un sommeil réparateur. D’autres pistes, exposées dans notre dossier, vous aideront à bien dormir la nuit prochaine.

Alexandre Mariéthoz

Plus d'infos sur la page Diagonales.

Derrière les murs

Etre frappé par la maladie psychique, et devoir vivre cette situation en prison. Comment le supporter? Comment gérer cette double peine? Comment pouvoir envisager, sinon une guérison, au moins une perspective de réinsertion? «Diagonales» s’est attelé à ces questions délicates et brûlantes. Les années passées ont connu leur lot d’affaires dramatiques qui ont profondément influencé nos perceptions des liens entre criminalité et santé mentale.

Les risques d’utilisation abusive d’instruments juridiques, initialement élaborés à des fins thérapeutiques, sont, de plus, bien présents. Liés à des évaluations médicales cherchant à estimer l’évolution future des patients, ces outils sont délicats à utiliser dans un climat sécuritaire particulier. Ils aboutissent fréquemment à une durée de détention supérieure à celle de la peine infligée par la justice. Même si, bien sûr, la société doit toujours se protéger de la criminalité la plus dangereuse.

Modestement, la rédaction a esquissé des pistes dans les domaines touchant, de plus ou moins près, la compréhension et la gestion de la santé mentale de détenus. Que ce soit dans les domaines médico-social, judiciaire, pénitentiaire et politique. A l’heure de quitter son poste de chef du Service de médecine et psychiatrie pénitentiaires du canton de Vaud, le professeur Bruno Gravier nous livre son éclairage. Dans le domaine thérapeutique, nous avons exploré les moyens susceptibles d’aider les personnes malades et privées de liberté. Des exemples choisis et concrets qui concernent les établissements de différents cantons romands.

Et puis nous avons également donné la parole à une personne touchée par la maladie psychique et incarcérée dans un établissement pénitentiaire. Sous le coup de mesures thérapeutiques, le détenu nous fait part de son ressenti. Avec de l’espoir, pour lui comme pour sa compagne, qui nous a également accordé son témoignage précieux.

Laurent Donzel

Plus d'infos sur la page Diagonales.

La santé mentale est fondamentale

Prendre soin de son équilibre psychique est essentiel. Trop souvent, pourtant, on l’oublie. Cette dimension de l’individu est reléguée au second plan, voire ignorée totalement.

Les chiffres ne souffrent pourtant aucune contestation: les coûts liés à la santé mentale ne cessent de croître. Dans nos sociétés en pleine mutation économique, numérique, démographique et sociale, les problématiques liées à l’équilibre psychique ont malheureusement de beaux jours devant elles.

Le renforcement de la considération pour la santé mentale constitue ainsi une priorité pour le futur. L’accent doit être mis sur la prévention. Comment? «Diagonales» esquisse des pistes. Cette édition spéciale, réalisée en collaboration avec la Coraasp, est consacrée à la campagne nationale pour garder, développer ou retrouver une bonne santé mentale. Des choix ont été faits sur les problématiques pouvant affecter l’équilibre psychique à différentes périodes de l’existence: échec scolaire, sexualité, harcèlement, burnout, divorce, maladie, précarité, isolement, retraite, etc. La liste n’est pas exhaustive.

Nous avons rencontré des professionnels en lien avec la santé mentale, dans toute la Suisse romande. Des témoignages décrivent les difficultés rencontrées, mais aussi les ressources développées. Ils présentent surtout de véritables «outils» de résilience pour le lecteur. Pour entretenir cet équilibre psychique, souvent si discret mais si important, tout au long d’une vie.

Laurent Donzel

Plus d'infos sur la page Diagonales.

Cliquez ici pour télécharger ce numéro de Diagonales dans son intégralité

Page 1 sur 8
© 2020 Graap | fondation groupe d'accueil et d'action psychiatrique