Bookmark and Share
lundi, 07 janvier 2019

« Quand la maladie psychique est soignée en prison » (article de Mélissa Staecheli, Madeleine Pont et Kathrin Gruber)

Le Code pénal suisse prévoit des mesures thérapeutiques pour les patients psychiques détenus en prison. Mais il y a de nombreux paradoxes dans la définition et l’application de ces mesures. Publié dans REISO (Revue d’information sociale), l’article  « Quand la maladie psychique est soignée en prison » propose un  résumé juridique et relaie les observations des proches.
Cet article a été rédigé par Mélissa Staecheli (psychologue et intervenante psychosociale) et Madeleine Pont (présidente, Action Maladie psychique et prison, Graap-Association) avec la collaboration de Kathrin Gruber (avocate).
Vous pouvez le lire sur le site de REISO.

© 2019 Graap | fondation groupe d'accueil et d'action psychiatrique