Bookmark and Share

Vision, mission, valeurs, buts


Vision


Nous rêvons d’une société qui facilite l’intégration de tous ses membres et considère chaque personne comme un être unique et équivalent dont les talents sont utiles et nécessaires pour l’avancement de sa collectivité et pour son propre bonheur.

Dans le monde dont nous rêvons :

  • Les personnes sont accueillies telles qu’elles sont, quelles que soient leurs différences.
  • Les intervenants sociaux acceptent d’être impuissants à éradiquer seuls la souffrance de l’exclusion. Ils sont convaincus que les projets qui ne mobilisent pas la volonté des personnes que l'on veut aider, maintiennent celles-ci dans leur ghetto et accentuent les difficultés qu’elles rencontrent.
  • Les intervenants cherchent à transformer les problématiques individuelles en questionnement social pour en faire le moteur d’une action collective.
  • Le mode de gouvernance retenu favorise le rétablissement et le maintien de la santé, aussi bien des personnes que des milieux dans lesquels elles vivent, travaillent et exercent une présence citoyenne. 

 

Mission

Pour l’avènement du monde dont nous rêvons, nous souhaitons:

  • Concevoir, expérimenter et promouvoir, avec les personnes souffrant de troubles psychiques et leurs communautés, des actions pour retisser les liens sociaux, rétablir et maintenir la santé des individus et des collectivités où elles vivent. 

 

Valeurs

Nous avons identifié sept valeurs principales qui balisent nos actions :

  1. La première valeur est certainement l’accueil. Accueillir tout un chacun, quel qu’il soit, et reconnaître en lui sa qualité d’Homme. A l’accueil, on reliera aussi les valeurs d’amitié, d’entraide et de solidarité.

  2. Vient ensuite la valeur de l’équivalence, qui est aussi une notion qui nous est chère. Au début du Graap, on ne parlait pas d’équivalence, mais on disait : «Tout comme vous, nous sommes un peu fous, et un peu sages ; nous avons tous la qualité d’être humain, ce n’est qu’une question de quantité de santé. La folie ne fait pas de nous des sous-hommes et nous ne sommes pas fous à plein temps. » Ainsi, si nous ne sommes pas tous égaux, nous avons tous des compétences reconnues en termes d’équivalence.

  3. Victime de la maladie : nous ne voulons pas en rester là. Nous attachons une grande valeur à la notion de responsabilité. Etre responsable de sa vie, c’est donner du sens à ce qui arrive et faire des choix. A partir de cette valeur de la responsabilité, on peut y associer des valeurs telles que l’autonomie, l’autodétermination, le partenariat… C’est à cela que nous nous référons lorsque nous croyons et agissons pour que chacun trouve sa place au soleil et puisse s’y épanouir. Prendre la responsabilité de ses actes, c’est aussi se poser comme citoyen à part entière. 

  4. La santé psychique n’est pas seulement une affaire individuelle. Lorsqu’une personne est atteinte de maladie psychique, c’est toute sa famille et son environnement qui s’en ressentent aussi. Ainsi, nous croyons en une démarche de socialisation qui, à partir d’une problématique individuelle, la généralise à l’ensemble des situations de troubles psychiatriques d’une communauté.

  5. Cette démarche implique le recours à la valeur de l'interdisciplinarité et du fonctionnement en réseau dans lequel les participants focalisent leur intervention non pas sur le patient ou ses proches, mais sur un projet commun de rétablissement de la santé psychique.

  6. Ainsi, le patient psychique sera compris comme participant dans ce fonctionnement en réseau, reconnu comme équivalent et investi dans un projet de rétablissement. Le Graap croit en la valeur d’un projet solidaire construit par un groupe de personnes liées par une responsabilité et ayant un objectif commun.

  7. La vie est faite d’apprentissages. Les obstacles, les rechutes, les échecs, la maladie sont une occasion de se développer. Au-delà de la souffrance, nous savons que ces expériences ont un sens et que nous pouvons en tirer des enseignements qui auront un impact positif sur notre qualité de vie. Nous reconnaissons la valeur de l’apprentissage, qui garantit l’évolution de la personne et de son entourage.

 

Buts

La Fondation assure la pérennité des actions que le Graap a déjà mises en place et le développement de programmes visant la concrétisation de ses valeurs :

  1. Veiller à la prise en compte des intérêts des personnes souffrant de troubles psychiques et de leurs proches ainsi que promouvoir la santé mentale au sein de la communauté 

  2. Informer et sensibiliser la population sur les problématiques en lien avec la santé mentale et développer la solidarité et l’entraide 

  3. Favoriser la réinsertion sociale et professionnelle des personnes concernées par une maladie psychique, ainsi que l’exercice de leur rôle de citoyens

  4. Promouvoir des structures qui favorisent la santé sociale de la collectivité et les exploiter 

  5. Développer et offrir aux intéressés des méthodologies et des services qui contribuent au rétablissement de la santé psychique des individus 

  6. Offrir à la communauté des prestations qui lui soient utiles et permettent une intégration mutuelle 

  7. Maintenir et développer des réseaux régionaux, nationaux, internationaux d’échanges et d’informations 

  8. Exploiter des structures d’accueil d’enfants (crèches, garderies, etc.), cela indépendamment des autres activités.

 

Voici ce que nous escomptons, dans la mise en œuvre de notre mission au plan de la Fondation :


Au plan de l’action citoyenne

  • Etre reconnu comme une référence dans le domaine de l’ingénierie sociale et de la conduite des changements sociaux menant à une meilleure intégration sociale.

 
Au plan de nos services et de nos produits

  • Avoir réussi à créer un effet de marque concernant nos produits et nos services au niveau du canton, de la Suisse, voire de l’international.

 
Au plan financier

  • Avoir assuré l’avenir financier à long terme du GRAAP par la diversification de ses sources de financement (internes et externes).

 
Au plan des ressources humaines

  • Avoir développé et maintenu, parmi tous les collaborateurs, un sentiment de fierté d’appartenance qui stimule l’engagement et la coopération de tous.

 

© 2017 Graap | fondation groupe d'accueil et d'action psychiatrique